Actualité

 

C. Giron-Panel/ A.-M. Goulet (éd.), La musique à Rome au XVIIe siècle : études et perspectives de recherche, Rome 2012.

Les musiciens européens venus à Venise, à Rome et à Naples (1650-1750): musique, identité des nations et échanges culturels

L’équipe se propose d’étudier les musiciens européens venus à Venise, à Rome et à Naples entre 1650 et 1750 du point de vue des échanges culturels et de l’identité des nations. Attirés par le puissant rayonnement culturel de ces trois villes, nombreux ont été, au XVIIe et au XVIIIe siècle les musiciens européens qui ont tenté le voyage, qu’ils aient songé à se former, à se familiariser avec le style italien, voire à s’établir de façon définitive dans l’une de ces villes. Notre programme de recherche émane d’un désir de travailler dans une approche comparatiste sur la place de ces musiciens étrangers dans la vie musicale des trois pôles concernés. Comment l’accueil des musiciens étrangers s’inscrit-il dans la vie musicale italienne, marquée par une professionnalisation progressive des musiciens, une politisation croissante de la musique et l’émergence de styles musicaux nationaux? Deux avancées récentes dans la discipline historique invitent à ouvrir ce dossier: les acquis de l’histoire des transferts culturels et de l’histoire croisée proposent un cadre théorique qui mérite d’être mis à l’épreuve; l’approche comparatiste trouve des formulations novatrices, qui abordent à nouveaux frais l’histoire des idées et celle des arts.

 

Ce projet franco-allemand est financé par l’Agence Nationale de la Recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft pour une durée de trois ans (2010-2012).

Contact

Anne-Madeleine Goulet

EFR, Piazza Navona, 62

I-00186 Roma

Tel.: +39 320 40 08 27 2

goulet(at)musici.eu


Gesa zur Nieden

Johannes Gutenberg-Universität Mainz
Musikwissenschaftliches Institut
Jakob-Welder-Weg 18
D-55128 Mainz

zurnieden(at)musici.eu

Shadow bottom